Les maladies qui arrivent le plus souvent aux chats

La santé chez les animaux doit autant préoccuper les maitres que l’hygiène ou encore l’alimentation. Afin de ne pas se retrouver dans l’inconnu, il est nécessaire de s’informer sur quelques points concernant la santé de son chat. Voici alors une liste de maladies qui peuvent lui arriver.

Le cancer

Le cancer est, par définition, une maladie qui se manifeste par dégénérescence du développement des cellules la rendant incontrôlable. Il y a ainsi un envahissement des tissus suivi d’une propagation sur d’autres parties du corps. Chez les chats, c’est un peu comme chez les humains. Il existe vraiment une variété de cancer qu’ils peuvent attraper un peu partout dans leur organisme. La gravité et la forme varient elles aussi. Les tumeurs sont très fréquentes (localisation de la maladie à un point précis), mais le cancer peut de même se généraliser dans tout le corps. Il s’agit d’une maladie dont les causes peuvent être multiples. Il n’y a donc pas de facteur unique connu. Cependant, les facteurs héréditaires et environnementaux sont les plus fréquents.

Diabète

Ce ne sont pas seulement les hommes qui attrapent ce genre de maladie. Le diabète chez le chat est aussi causé soit par un manque d’insuline ou encore suite à une réponse négative du corps à celle-ci. Tout se joue après qu’un chat ait mangé et que son système digestif commence à décomposer les aliments. Parmi les composants produits par cette digestion, il y a le glucose, dont le transport vers les cellules est assuré justement par l’insuline. L’augmentation du taux de glycémie (typique du diabète) du chat est alors liée aux lacunes quant à la production de cette insuline ou à son dysfonctionnement. C’est assez logique donc, si le glucose n’est pas distribué correctement, le risque de diabète augmente. Heureusement, il existe des traitements qui doivent être appliqués sous peine de graves conséquences sur la santé du chat.

Virus de l’immunodéficience féline (FIV)

Le virus de l’immunodéficience féline (FIV) qui affecte les chats ne fait manifester sa présence qu’au bout de quelque temps. Les symptômes peuvent donc n’apparaitre qu’au bout de quelques années. Il s’agit d’un virus qui, comme son nom le laisse présager, agit sur le système immunitaire du chat. L’animal devient ainsi très vulnérable aux autres agressions pouvant mener à diverses infections. Les chats infectés doivent recevoir des soins médicaux pour pouvoir prolonger leur espérance de vie. Il est aussi nécessaire de les placer dans un environnement sans stress où ils pourront mener une vie tranquille et relativement confortable jusqu’à ce que la maladie atteigne un stade chronique.

Virus de la leucémie féline (FelV)

Le virus de la leucémie féline est un rétrovirus à ARN transmissible. Sa principale cible est aussi le système immunitaire de l’animal. Selon les statistiques, ce virus est celui qui touche le plus les chats domestiques, et malheureusement, celui qui provoque le plus de décès. Un test de dépistage du FelV devrait être octroyé dès l’entrée d’un chat dans un nouveau foyer. La cause en est que les symptômes ne viennent qu’après quelques années. Autant alors prendre des précautions.

Ver du cœur

Ayant comme vecteur le moustique, le ver du cœur est peut-être l’origine de plusieurs problèmes de santé chez les chats domestiques. Les félins sont en effet les hôtes idéaux pour ce genre de parasite qui y trouve un environnement propice pour se développer. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, le ver du cœur s’attaque plutôt au poumon du chat, entrainant ainsi des infections pulmonaires parfois très graves. Il faut donc faire très attention pour tout propriétaire de chat qui vit en milieu humide et densément peuplé de moustiques. Le mieux serait de prendre des mesures préventives et de consulter un vétérinaire.

Syndrome des hauts étages

Il ne s’agit pas réellement ici d’une vraie maladie. Il faut savoir que beaucoup de chats vivent en appartement ou en hauteur. Ainsi, au moment où les maitres ouvrent leurs fenêtres avec empressement pour pouvoir, par exemple, respirer l’air frais du matin ou profiter du soleil, les chats en tombent très souvent, surtout sans grille de protection. Le vétérinaire a donc décidé de donner le titre de syndrome à ce fléau-là.

La rage

La rage est une maladie virale qui attaque directement le cerveau et la moelle épinière de tous les mammifères. Les chats comme les chiens ou encore les humains ne sont pas épargnés. Cette maladie porte absolument bien son nom, car une fois que les premiers symptômes apparaissent, la rage est presque fatale à 100 %. Heureusement qu’il existe des vaccins pour s’immuniser et ainsi prévenir cette maladie.

Ankylostomiase

On parle ici d’une maladie venant de champignons parasites pouvant infecter la peau, les cheveux et les ongles. Étant très contagieuse, cette maladie se transmet très vite chez les chats et les cas d’infection sont loin d’être des cas isolés. Les conséquences sont notamment la perte de poils irrégulière et circulaire avec des traces rouges au centre. Aussi connue sous le nom de dermatophytose, la teigne se propage souvent à d’autres animaux domestiques ainsi qu’aux humains.

Vers

Les chats peuvent acquérir une variété de parasites intestinaux, dont les « vers » présents chez beaucoup d’autres animaux. Les vers intestinaux sont les plus fréquents et peuvent causer divers problèmes de santé. Parfois, les chats peuvent ou pas montrer des signes extérieurs de l’infection aux vers, et il est tout à fait possible que l’infestation passe inaperçue malgré le fait qu’il s’agisse d’un problème de santé potentiellement grave. Certains vers parasites attaquant les félins sont également dangereux pour la santé de leur maitre et de son entourage.

Ces maladies sont donc bien observables chez les chats. Les maitres doivent prendre les précautions nécessaires pour les éviter ou se rendre auprès d’un vétérinaire en cas de symptômes louches. Cela fait partie des choses à faire lorsqu’un foyer prend la décision d’adopter un animal domestique.